Randonue

Randonue à Duranus Mine de l'Eguisse

Randonue à la mine d’arsenic de l’Eguisse à Duranus

Jeudi 14 et samedi 16 avril 2016

P1050721 Il est des  randonues proposées par Jean-Paul qui dès le départ suscite des interrogations et font appel à l’imaginaire. Déjà le nom de Duranus. Rien à voir avec  une affection médicale avec des personnes ayant existé ou contemporaines  mais plutôt une racine indo européenne du mot « dur » désignant un relief abrupt et une source. P1050729Autant le dire tout de suite les réponses aux questions posées ne proviennent pas d’un smartphone que je ne possède pas mais de recherches après coup.

Pour le relief abrupt on s’en rend compte tout de suite avec quelques bons raidillons pendant l’ascension et même la descente. Pour les sources, sur les trois de la commune dont une s’appelle Duranus et l’autre l’AffaÏa dont nous suivrons le vallon au retour, de nombreux ruisseaux traversent le sentier ou sont traversés par ce sentier. P1050745On comprend mieux pourquoi le village de Rocca Sparviera a été délaissé au profit de Duranus si c’est une question d’eau compte tenu de l’histoire de cette émigration.

Quant à la mine, d’arsenic synonyme de « poison des rois » ou « roi des poisons » avec le gisement repéré en 1864, mis en exploitation en 1913, arrêté en 1931, dont il subsiste la tour de l’usine de grillage et quelques bâtisses en ruine, comment quelqu’un a-t-il pu supposer et trouver qu’il y avait là un gisement rentable de ce que l’on appelle aussi le réalgar ou l’orpiment comme sur la commune de Lucéram et faire honneur aux chimistes capables de trouver les bonnes formules pour en faire bon usage ce qui n’a pas toujours été le cas par exemple à la guerre de 14-18.P1050738

Les réponses sont en partie là, mais sur le site de la mine à  la croisée de trois chemins, il était temps de se restaurer de profiter du paysage et du soleil. C’est déjà l’heure de repartir en attaquant la descente qui à certains endroits est assez sportive. Quelquefois Jean-Paul et Michel, randonneurs chevronnés disparaissent de ma vue. M’ont-ils oublié ?  Comme on devait dire au temps de Rocca Sparviera : » Que nenni ! », En réalité ils ne sont pas loin et sont assez prévenants et rassurants. P1050755On ne pouvait pas quitter ce lieu sans faire une halte au « Saut des Français » dominant la Vésubie. La légende a la vie dure. Seulement  trois Français pendant la Révolution Française auraient sauté dans le vide sous la menace des « Barbets » mais en face sur l’autre rive.

Voilà une belle randonnée assez sportive et culturelle faisant référence à plusieurs périodes historiques. Merci.

Yves

Le samedi nous avons refait cette randonue mais cette fois nous sommes montés Jusqu’à l’ancien village de Rocca Sparvièra sans les sacs à dos que Philippe nous a gardés au col St Michel.

La montée n’est pas très longue mais le sentier est aérien est bien raide. Le village devait être important, il y a des maisons en ruines par dizaine. 

P1050759

A l'arrivé sur la route le lieu-dit s'appelle « DEFICI » C’est Yves qui nous le traduit : ça veut dire moulin à huile en Niçois.

P1050762

 

 

 

 

 

Fichier trace GPX : 2016 04 16 rocca sparviera2016-04-16-rocca-sparviera.gpx (186.25 Ko)


Randonnée avec Visorando

Randonue à la montagne de Thiey

Dimanche 10 mai.

P1030952Le sommet de Canaux depuis le sentier.

P1030954Au fond le village de Canaux, à gauche le sommet de Canaux et à droite le plateau de Calern.

P1030955 1Colle du Maçon

P1030958Les premières Pivoines

P1030961Et quelques Myosotis.

P1030962Celle-ci c'est un mystère, elle ressemble à un Orchis sureau mais la feuille n’est pas du tout la même. J'ai trouvé c'est une pédiculaire chevelue

P1030963Passage sur le crête.

P1030964Tulipe méridionale.

P1030966 1Fritillaire du Dauphiné.

P1030967Gentiane.

P1030969 Sur le retour.

P1030971Dame d'onze heures.

Fichier contenant la trace GPX : 2015 05 10 thiey2015-05-10-thiey.rar (11.73 Ko)


Randonnée avec Visorando

Fichier contenant la trace GPX :

Randonue au gros Pounch

Dimanche 18 janvier. Randonue au gros Pounch.

Vu la température au départ à Cipières environ 3 deg, je ne pensais que nous pourrions nous mettre nus.

P1030544

Au sommet

P1030556

Sur le retour

P1030559Fichier contenant la trace GPX : 2015 01 18 gros pounch2015-01-18-gros-pounch.rar (12.34 Ko)


Randonnée avec Visorando

Marche pour le Téléthon

Marche pour  le Telethon à Théoules-sur-Mer le Samedi 6 décembre

Proposée par l’Association T.E.R.R.E. de Théoules, nous étions à l’heure pour cette marche. Heureux de participer à une noble cause, quel beau symbole de se retrouver au croisement du Chemin de Saint-Jacques de Compostelle et d’un G.R. qui aurait pu lui aussi nous mener assez loin !

20141206 100832

Hélas le temps était à la pluie, mais peu importe vu l’objectif principal de cette marche !

Grâce à cette association dynamique, nous avons découvert une piste bien aménagée un peu malmenée par les intempéries précédentes, servant aux VTT et aux chasseurs  menant à d’autres croisements pour offrir de nombreuses possibilités. Des talus stabilisés en respectant l’implantation naturelle de la flore avec soit des résineux soit des chênes soit des eucalyptus soit des mimosas. Tout était prévu pour oublier les ondées, même la fin du parcours en suivant au bord de mer le mur d’enceinte de la citadelle dont on imagine qu’il ne s’était guère laissé impressionner par les coups de butoir de la mer, même si  le sable de la plage avait dû être malmené.

20141206 102032

Après un repas léger et goûteux toujours au bénéfice du Téléthon, impossible de partir à la découverte du site de Notre-Dame d’Afrique vierge noire qui fait face à Notre-Dame d’Afrique, elle aussi vierge noire sur le Mont Saint-Eugène à Alger.

Déçus  par la météo, mais satisfaits d’avoir participé à cet élan de générosité, nous avons pris le chemin du retour.

Yves.

Randonue à l'Amarron

Samedi 8 novembre. Randonue à l'Amarron.

Nous sommes encore tombés un jour de battue aux sangliers. Nous n’avons eu aucun problème avec les chasseurs qui nous ont laissé passer. Juste avant le dolmen nous avons croisé deux chasseurs sur le retour et nous n’avons pas pu nous rhabiller. L’un deux s’est exclamé : voici nos amis les randonneurs naturistes. Nous avons eu une journée magnifique et nous avons pu être nus toute la journée.

P1030409P1030414P1030417P1030421P1030424JP Guido.

Fichier contenant la trace GPX : 2014 11 09 amarron2014-11-09-amarron.rar (8.53 Ko)


Randonnée avec Visorando

Randonue Baisse de Rogué

CR Randonue Cime de Pagari de Salèse (2678m)

Samedi 1 novembre 2014

Nous sommes 5 pour profiter des derniers jours de l ’Eté Indien dans le Mercantour, pour profiter d’une magnifique boucle en haute montagne, avant la baisse des températures et l’arrivée prochaine de la neige !!.P1010385 1
Nous partons du parking de Salèse (1670m) où il fait 5°C, c’est donc correctement vêtu que nous allons randonner, mais la montée soutenue dès le début nous fait progressivement retirer nos vêtements, pour se retrouver nus au niveau d’un éboulement caractéristique qu’il faut contourner.Le vallon des Naucettes est très sauvage et la couleur des mélèzes, le ciel bleu azur sont un pur enchantement !! seul manque au programme les chamois ou mouflons habituellement visibles dans ce coin.P1010402
Une fois le verrou franchit c’est un cirque grandiose et des aiguilles élancées donnent véritablement un aspect haute montagne.
Un bon sentier en lacet permet de franchir la Baisse de Rogué (2581m) pour admirer l’Ubac et le vallon de Fremamorte et ses grands sommets (Giegn, Fremamorte, Tablasses, Aiguilles de Prefouns...).Une petite pause et nous repartons pour le sommet tout proche, en étant délestés de nos sacs a dos.P1080382
Le panorama de la Cime de Parari de Salèse (2678m) est grandiose sur les sommets de l’Argentera jusqu’au Gélas à l’Est, au Monte Matto et massif du Mt Rose enneigé au Nord.
Nous redescendons à la Baisse de Rogué, puis descendons vers les Lacs de Fremamorte, par un sentier tracé dans la moraine glaciaire où un névé glacé subsiste encore !!.
Pause déjeuner au lac, au soleil, c’est très agréable !!!P1010407
Viens le moment de redescendre en passant au bord de tous les lacs de Fremamorte puis rejoindre dans le mélézin le sentier provenant du lac Nègre.
Il nous est maintenant facile de rejoindre le col de Salèse et arriver à 16h45 au parking à la nuit tombée.

Dominique

P1010431P1010433P1080421

Fichier contenant la trace GPX : Trace pagari de salesetrace-pagari-de-salese.gpx (244.18 Ko)


Randonnée avec Visorando

Randonue à Roubion

Jeudi 16 octobre randonue à Roubion.P1030322

Chapelle St Sébastien

P1030324Roubion

P1030328Le Mounier

P1030340Ce qui reste du sentier sous la tête de Tigène

Fichier contenant la trace GPX GPS EVADEO : 2014 10 16 roubion2014-10-16-roubion.rar (17.82 Ko)


Randonnée avec Visorando

Randonue au sommet de l'Arpille

samedi 11 octobre. Sommet de l'Arpille.P1030289

Départ du sentier sous une petite pluie fine

P1030294Rencontre avec deux salamandres aussi nues que nous !

P1030298

Passage difficile entre les genets et les buis à la recherche d’un sentier que l’on n'a jamais trouvé.

P1030299 1Ouf ! Enfin sur la crête, la progression est plus facile.   

P1030302Enfin nous voici au bout de nos peines, le sommet n’est plus très loin.

P1030303Pour la descente nous prenons la piste, plus sure. Mais les chasseurs arrivent pour une battue aux sangliers.   

Fichier contenant la trace GPX GPS Evadéo : 2014 10 11 l arpille depuis le baratus2014-10-11-l-arpille-depuis-le-baratus.rar (20.6 Ko)


Randonnée avec Visorando

Randonue vers Vescagne

Jeudi 10 octobre. Randonue vers Vescagne.

P1030267Ancienne bergerie au plan des Noves.

P1030270La passerelle sur la Cagne.

P1030273La remontée sur la piste de Vescagnes en plein soleil.

P1030280Le rail de la Cagne à sec. En provençal, le rail veut dire chute d’eau.

P1030286Les pierres peintes du col de Vence.

Fichier contenant la trace GPX GPS Evadéo : 2014 10 09 vescagne2014-10-09-vescagne.rar (24.63 Ko)


Randonnée avec Visorando

Randonue aux lacs de Bresses

Vendredi 22 août, randonue aux lacs de Bresses.

Novice dans le club, Jean Paul m’a convié à relater mon expérience pour cette rando-nue aux lacs des Bresses. Comment j’ai découvert l’association ? Et cette activité ? Tout d’abord je suis un randonneur « expérimenté » de par mes différents clubs de randonnées où j’ai encadré plusieurs groupes, et c’est lors de recherche de nouvelles randonnées à réaliser que j’ai découvert les Randonneurs nus de Provence et son blog, puis un reportage lors d’une randonnée raquette à Soleihas.

Revenons à notre rando, que j’ai proposé à Jean Paul, programmé en semaine car la partie inférieure est souvent très fréquentée du col de Salèse au lac Nègre. Nous sommes seulement 3 Jean Paul, Michel et moi, donc nous nous retrouvons au point de covoiturage au Pont de la Manda pour prendre la direction du Boréon. Au parking de Salèse (1670 m) il y a déjà pas mal de voitures et quelques groupes prêt à partir : je rencontre un ami : Toussaint qui organise une rando avec son club.

 Afin de dépasser tout ce monde et se retrouver seuls, nous ne mettrons pas moins d’une heure pour rejoindre le Col de Salèse (2031 m) par le GR 52, en passant par la vacherie du Boréon où les vaches n’ont pas encore pris de l’altitude.

A partir du col nous pouvons nous mettre en tenue de peau, suivant l’appellation !! Et c’est bien agréable : ensoleillement, température agréable, pas de vent. La suite se déroule dans le beau mélézin du Rayal, à noter les travaux de restauration du sentier pour lutter contre l’érosion (radiés, dallages…)

Photo 1Photo 2

-------------

Photo 3

Nous allons quitter le sentier qui monte au lac Nègre pour se diriger vers camp Soubran, sous le Cayre Pounchu (2495m) et à partir de là prenons une sente cairnée en direction du cayre des Bresses (2738m), accompagné par les cris d’alerte des marmottes et un chamois. P1020838

Le verrou du lac inférieur des Bresses est raide mais l’arrivée est grandiose !!!

Photo 4

Lac des Bresses (2458m) vue sur la Pointe Giegn (2888m), Caires du Prefouns (2835m) et aiguilles Nègres.

Le second lac des Bresses (2501m) est vite rejoint.

Photo 5

Nous aurions aimé nous baigner !! Mais un vent assez froid nous fait renoncer au plaisir de se rafraichir. Petite collation et redescente sur camp Soubran et ces lagarots et tourbières d’origine glaciaire puis retour par chemin initial.

Photo 6Photo 7

Petite pause fraîcheur dans une cascade issue des lacs de Fremamorte.

Dominique

Fichier contenant la trace GPX : Lacs des bresseslacs-des-bresses.rar (18.23 Ko)


Randonnée avec Visorando

Randonue à la cime de Piagu

Dimanche 17 août Cime de Piagu.

P1020803Vallon de Pisset.

P1020808 Au dessus de la bergerie de PissetP1020811Pas des Roubines de la Maïris

P1020814Rencontre avec des chevaux et un groupe de randonneurs

P1020815Cime de Piagu

P1020822La descente entre les arbres

P1020824Petit arrêt dégustation de Myrtilles

JP Guido

Fichier contenant la trace GPX : Piagupiagu.rar (6.25 Ko)


Randonnée avec Visorando

Randonue au Lachens

P1020543En ce dimanche 22 juin, nous nous sommes donné rendez-vous pour une randonnue faisant une boucle autour de la montagne du Lachens, située peu après Séranon.

Les premiers mètres donnent le ton pour les premiers kilomètres, cette partie assez courte se faisait néanmoins à l’ombre. La suite du sentier était moins raide avec une alternance de parties ensoleillées et ombragées.P1020545

Ce parcours fût très intéressant, d’une part pour la variété et la qualité des paysages offerts à nous autres randonneurs et d’autre part, pour la chance inouïe que nous avons eu, d’avoir pu assister à un ballet de vautours pendant plus d’une heure.

P1020553Nous avons estimé leur nombre à une cinquantaine, ils volaient majestueusement à différentes altitudes. Leur envergure, dont l’ombre au sol était impressionnante, devait s’approcher des deux mètres. Les quelques planeurs présents à ce moment-là, devaient avoir une vision plus naturelle de ce spectacle, j’espère pour eux qu’ils avaient le nécessaire pour filmer ces rapaces de près.

Peu après le repas, ces mêmes vautours, nous ont suivis; disons qu’ils étaient manifestement attirés par une charogne (vu l’odeur…) en contrebas du sentier que nous empruntions. Ils se sont alors mis à descendre encore plus bas, exhibant ainsi leurs superbes ailes, autant dire que nous n’avons pas progressé très vite durant cette portion ! Jean-Paul a d’ailleurs trouvé une plume d’une taille respectable. Un tel spectacle est un régal pour les yeux qui n’arrive pas tous les jours.P1020559

Par la suite, le sentier nous a fait passer dans des sous-bois à l’ambiance plutôt mystérieuse, ils arboraient un feuillage d’une grande diversité, affichant ainsi une palette de tons verts assez contrastés. Un petit détour nous a permis de visiter une ruine qui domine la vallée, la taille des pierres encore en place était d’une justesse géométrique remarquable.

P1020562Hormis quelques personnes « textiles » présents au loin, près de la table d’orientation au sommet du Lachens, nous n’avons croisé aucune personne sur notre chemin. Ce qui renforce toujours cette sensation de liberté.

Après une si belle randonnue, le protocole nous a dirigé vers un petit bar à Séranon, histoire  d’étancher notre soif et de clôturer cette belle journée sans vêtement.P1020568

Peter.

Lien vers l'ancienne station de ski VarNeige :

http://www.varmatin.com/brignoles/la-station-varneige-va-definitivement-disparaitre.994427.html

www.youtube.com/watch?v=ND9sMq7cjJo

Lien concernant les ruines d'Esclapon (Bastide-Esclapon) :

http://varvillages.perso.sfr.fr/var%20villages/pages%20htm/La%20bastide.htm

Fichier contenant la trace GPX : Lachenslachens.rar (18.59 Ko)


Randonnée avec Visorando

Randonue à Pierlas

P1020488WE de randonue au village de Pierlas. Nous arrivons à Pierlas le vendredi soir, sur la place il y a quelques personnes nous commençons la discussion et je leur dit que nous venons faire des randonues. Ils sont déjà au courant, il faut savoir qu’il n’y a que 30 habitants au village et que ce genre d’information a vite fait de faire le tour.

En tout cas nous sommes très bien accueillis par toutes les personnes que nous rencontrons. Ça montre que la randonue et bien accepté dans la nature.P1020489

Le gite est sympa un peu à l’écart du village. La pièce principale et assez grande pour mettre en plus du canapé deux matelas.

Samedi 14 juin, nous partons du parking vers 9h. Le sentier est en face du village, nous attendons pour nous mettre nu que la distance soit suffisante pour qu’il soit difficile de voir si quelqu’un est nu. Le début est assez doux puis le sentier longe une crête ou la pente devient plus raide. P1020491Petit repos entre la Combette et le Serre puis le sentier redevient plus raide.

Je suis étonné de voir que le lieu-dit le Serre soit autant habité, il y a beaucoup de maisons qui sont très bien entretenues, pourtant la piste n’est pas très engageante.

La vue est magnifique sur la vallée et sur le col de la Sinne. Côté ouest les roches rouges contrastent avec le reste de la montagne.

P1020499Le sentier devint de plus en plus facile, il suit la courbe de niveau jusqu’en dessous de la tête du pommier ou nous arrivons à la Cabane vers midi.

Le temps se gâte et nous sommes à l’abri du vent et surtout de la pluie pour le repas. Nous avons le temps de prendre notre repas sans pluie, mais au moment de quitter la cabane de gros nuages noir commence à boucher le ciel et l’orage gronde au loin.   

P1020503Sur la Crête de Gaïrra le tonnerre est de plus en plus fort et la pluie fait son apparition à la Baisse de Tavanières. Je suis soulagé nous sommes sur la piste et au-dessous du Lauvet d’Ilonse qui nous protège un peu des éclairs. Pour le moment les éclairs ce forment encore entre les nuages, nous ne risquons rien. La pluie devient plus forte et arrivé au-dessus du lieu-dit les Fontasses les éclairs commencent à tomber sur les sommets et se rapprochent de plus en plus.

Au Fontasses nous quittons la piste pour prendre le sentier rendu glissant par la pluie, plus bas l’herbe très haute nous mouille les jambes et les chaussures sont vite trempées.P1020505

Nous voici sur la route du col de la Sinne, une voiture s’arrête à notre hauteur et une dame nous fait la conversation, sous nos poncho nous somme nus mais ça ne se voie pas trop. Le soir au village André là rencontre à nouveau et lui dit qui nous somme, elle s’en était douté mais n’a pas osé nous le demander.

Nous arrivons au gite avec les chaussures bien mouillées, le reste des habits qui n’ont pas quitté le sac à dos, bien sec. La randonue à ces avantages …   

Fichier contenant la trace GPX : Pierlas pommierpierlas-pommier.rar (21.21 Ko)


Randonnée avec Visorando

P1020509Dimanche 15 juin, Nous ne sommes plus que 2 les autres ont abandonnés. Chaussures trempées et flémingite aigue pour d’autres. Le temps annoncé n’est vraiment pas encourageant, mais nous sommes sur place autant sortir et nous verrons bien l’évolution. Je programme une randonue pas trop longue pour avoir le temps de revenir au gite si le temps venait à changer brusquement.

Nous voilà partis vers le Col de la Sinne. Le sentier suit un petit canal qui alimente en eau les jardins du village. Une fois les jardins passés nous pouvons nous mettre nus. Le sentier est sur la rive droite du ruisseau et passe sur l’autre rive par un petit pont de bois. Il est très agréable, il monte régulièrement en sous-bois. Il y a juste un petit passage ou le talus c’est effondré et nous devons passer par une restanque au-dessus.P1020512

Arrivé au col de la Sinne il y a une voiture garée sur la route mais nous ne verrons personne. Le temps a l’air de tenir, couvert mais pas menaçant. Nous décidons de continuer vers le Col des Fourches ou nous pouvons revenir sur Pierlas.

Au Col des Fourches nous continuons vers le sommet de la Tête de Vairon. Du sommet nous descendons vers la crête de Tavanière pour rejoindre le sentier qui mène du Col de Fourche à Pierlas.P1020516

Nous profitons d’un endroit à l’abri du vent pour prendre notre repas, en face de nous, dans une clairière, un troupeau de moutons paissent tranquillement.   

Nous reprenons notre chemin vers Pierlas et au bout de cinq minutes nous sommes stoppés par plusieurs chiens et des Patous. Nous nous rhabillons simplement d’un paréo. Il n’est pas question d’avancer, les moutons sont sur le sentier et les Patous ne nous laisserons pas traverser le troupeau. Je commence à avancer doucement pour parler aux Patous quand le berger arrive et déplace le troupeau avec les deux Border Collie, les Patous suivent le troupeau et nous libèrent le sentier.P1020517

Arrivé à hauteur du berger, je le remercie de la main et celui-ci revient vers nous pour discuter. Nous lui indiquons que nous sommes les Randonneurs Nus de Provence, il est déjà au courant la dame que nous avons vu la veille était sa mère.

Nous traversons des ruines avant de rejoindre la piste, d’après la carte c’est l’ancien village de Vairon.

P1020520La veille nous avons pris le sentier qui passe entre les maisons des Fontasses, mais aujourd’hui nous faisons un détour, le berger nous a averti qu’il avait un Patou du nom de Candy qui allaitait un jeune chiot.

Sur la piste nous découvrons une jeune brebis qui n’a pas suivi le troupeau. Nous avons essayé de lui faire reprendre la bonne direction mais sans aucun sucés.

Avant d’arriver au village nous nous arrêtons aux ruines de la chapelle Saint-Sylvestre.

Nous sommes restés plus de 7h nus avec juste un petit rhabillage à la rencontre avec le berger.

JP Guido                     

Fichier contenant la trace GPX : Pierlas vaironpierlas-vairon.rar (16.52 Ko)


Randonnée avec Visorando

Randonue à Robion

Samedi 31 mai, randonue vers Robion et la Chapelle St Trophime.

P1020418Départ de la randonue sous un soleil magnifique !

P1020419Petit passage vertigineux !

P1020425Le temps se couvre !

P1020430L'intérieur de la Chapelle St Thyrs.

P1020431Départ pour la Chapelle St Trophime sous la pluie !

P1020436L'intérieur de la Chapelle St Trophime.

P1020438La Chapelle St Trophime.

Fichier contenant la trace GPX : Robion chapellesrobion-chapelles.rar (14.32 Ko)


Randonnée avec Visorando

Randonue à Bagnols en Forêt

P1020025 001Jean-Paul m’a demandé de rédiger un petit mot sur mes impressions lors de cette première randonue ce samedi 19 avril 2014, près de Bagnols-en-forêt, à la recherche de meulières, entre autres.

En premier, je retiens l’ACCUEIL.

- Celui de Jean-Paul, bien sûr, c’est lui qui m’a convaincue, lors d’une rencontre imprévue sur la plage naturiste de Saint-Aygulf, 15 jours auparavant, de me joindre au groupe,P1020031 001

- Et celui de chacune et chacun des participants !

Oui, Accueil simple et chaleureux.

La simplicité et le naturel… (LOL)… ont fait que la tenue d’Eve était normale ! C’est tout.

Ainsi, plaisir, oui,  d’évoluer nue dans la nature en compagnie…sauf quand le froid a commencé à saisir mains et bras, car le soleil n’était pas toujours gagnant ce jour-là ! Heureusement que les pieds étaient au chaud !

P1020036-des gants empêchent le froid de monter par les mains, me précise alors Jean-Paul-

Au moment du repas, aussi, simplicité et bienveillance, avec partage bienvenu de la boisson de Bacchus et du café ! Car, la bruine était là et j’ai alors remis toutes mes épaisseurs : besoin fort de récupérer de la chaleur !!!

Encore une qualité de ce groupe : la tolérance ! P1020042 1

Chacun s’habille quand il en ressent le besoin, pas de commentaires, de justifications ! Liberté chérie !

Sur la fin, le soleil est vraiment sorti ! Retour à l’état simple. Curieusement, c’est là où j’ai mis le plus de temps à perdre la sensation des vêtements sur la peau ! 

Ah ! Encore un bon point : quand nous rencontrons des promeneurs, chacun se pare et Jean-Paul va au-devant d’eux expliquer notre présence ainsi. C’est encore de l’accueil, tourné alors vers l’autre.

P1020049 001En conclusion, un grand merci à Jean-Paul qui a osé créer ce groupe au sein de la Fédération Française de Randonnée et à tous ses membres qui le font vivre, dans une grande ouverture d’esprit !

Et je vous rejoindrai dès que cela sera possible pour moi.

Marie-jeanne.

Fichier contenant la trace GPX : Meulieresmeulieres.rar (23.32 Ko)


Randonnée avec Visorando