Raquett'nue

Raquett'nue à la montagne de l'Audibergue

Vendredi 18 mars, raquett'nue à la montagne de l'Audibergue.

Merci Jean-Paul pour cette belle journée passée ensemble.

P1050659Il y a encore peu, ma culture du naturisme se résumait à quelques émissions vues à la télé. Loin de moi d’imaginer que randonnée en raquettes et pratique du naturisme pouvaient se concilier. Je rencontrais Jean Paul, Président des Randonneurs nus de Provence, sur les pistes de ski d’Auron. Intarissable sur le sujet et fervent « supporter » de cet art de vivre, il m’invitât à rejoindre son groupe  pour une randonnée raquettes à Audibergue. A la fois intriguée et curieuse de comprendre la philosophie des randonneurs nus de Provence, j’acceptais son invitation.P1050662

Finalement, nous sommes trois pour la randonnée : un randonneur nu et deux femmes textiles. Ouf ! Je ne suis pas  seule à rester habillée ! Pas seule au milieu d’une cohorte d’illuminés nus dans la neige ! Je ne suis pas inquiète mais pour une première approche, le quota : un nu pour deux textiles est rassurant. Jean Paul est suffisamment attentif à ne choquer personne.

Nous nous retrouvons à Gréolières pour un café matinal, puis départ pour Audibergue.

Wp 20160318 012Une fois nos raquettes sanglées aux pieds, nous quittons la route pour nous enfoncer dans la neige au milieu de la forêt. Ca grimpe fort ! Il fait chaud. A peine la route hors de portée, Jean Paul nous dévoile ses plus beaux atouts. Il se dénude gardant, chaussures de marche et chapeau. Je sens chez lui comme une envie pressante de tout retirer au plus vite. Un besoin vital de se retrouver nu dans la nature et face à elle. Par solidarité, j’ôte mon pull et mon Kway mais garde tout de même tee-shirt et pantalon. Mon naturisme s’arrêtera probablement à cette étape-là ! La première montée nous réchauffe. J’en profite pour perdre négligemment une rondelle de bâton et tomber deux fois en voulant faire une marche arrière. P1050665Première expérience des raquettes et premières chutes. Intérieurement, je me félicite d’avoir gardé mon pantalon et d’être ainsi restée au sec. Pas du tout ! Jean Paul m’explique que je peux me rouler nue dans la neige et me sécher très vite sous le soleil sans prendre froid. Peut-être bien mais pas envie d’essayer ! Je reste quelque  peu sceptique et habillée. Nous sortons de l’obscurité de la forêt pour retrouver la clairière  enneigée, baignée de soleil. Il est temps de se protéger des rayons. Michèle et moi crémons visage et épaules légèrement dénudées, Jean Paul  protège un seul endroit bien personnel. Le reste de son corps étant bronzé uniformément sans ligne de démarcation. 20160318 145842Après tout chacun sa zone sensible ! La marche reprend et les paysages défilent devant nous. C’est magnifique ! Nous apercevons en chemin les traces probables d’un loup. En bon guide passionné, Jean Paul nous donne un cours de  géologie et nous raconte les arbres, la nature, la faune. Que c’est agréable d’avoir un compagnon de marche désireux de partager son savoir !

Nous reprenons notre marche. Ecoutez la nature, c’est sympa mais raconter sa vie aussi. Jean Paul marche en tête traçant des empreintes géantes dans la neige pour faciliter nos déplacements en raquette. Un peu en recul, c’est plus fort que nous, Michèle et moi en profitons pour bavarder inlassablement. Gentiment, Jean Paul nous invite à écouter la nature et la montée reprend de plus belle.P1050666

Il est midi trente, c’est justement l’heure du déjeuner. Une belle maison en pierres fossilisées au milieu de nulle part nous accueille cordialement. Une table et un banc feront l’affaire pour notre pique-nique. En plein soleil avec une vue à 360° sur les montagnes alentour et personne à l’horizon. C’est magique ! Jean Paul sort son Ricard et Michèle un peu distraite se verse un verre de Ricard pour une goutte d’eau. Elle boit tout d’une traite ! Quelle descente !

Histoire d’arriver au sommet pour admirer la  vue panoramique qui s’offrira à nous, Jean Paul nous entraine dans une montée interminable. L’effet Ricard achève Michèle qui peine à poursuivre. 

Le retour est plus facile, la descente nous détend et nos sacs allégés nous facilitent la marche. Quelques mètres avant de retrouver la route, Jean Paul se rhabille mettant fin à cette première expérience de randonnée naturiste.

Merci encore Jean Paul pour cette jolie ballade en pleine nature, tes explications passionnées et ton accueil si chaleureux.

Hélène

Fichier contenant la trace GPX : 2016 03 18 grand combeau2016-03-18-grand-combeau.rar (8.17 Ko)


Randonnée avec Visorando

Raquett'nue à Beuil les Cougnes

Raquette’nue à Beuil-Les Cougnes-6 mars 2016

P1050598La voiture garée et les raquettes chaussées, nous voilà partis pour une bonne grimpette dans la neige immaculée sur le chemin où personne n’est passé. Alors que Jean-Paul et Michel ouvrent la voie, il est moins difficile de leur emboîter le pas dans les traces laissées par leurs raquettes.

Pris par la maîtrise de cette technique de déplacement, le manque d’entraînement, je traîne un peu mais les pauses permettent d’admirer le paysage.P1050604 Nul doute qu’il doit être beau à la belle saison préservé qu’il est en cet instant.

Le soleil est au rendez-vous. Midi arrive, le point culminant de notre randonnée est presque atteint. Le point de vue depuis nos fauteuils improvisés dans la neige est superbe. Ajoutez à cela la tisane de verveine dont Michèle a le secret, nous voilà ragaillardis pour la descente vers le gîte de la Pierre  où un accueil convivial nous est réservé à la fois par les hôtes et les propriétaires.  P1050605Après une visite des bâtiments où la combinaison de l’ancien et du moderne est réussie, c’est sans raquettes que nous rejoignons la voiture par la piste d’accès au gîte dans les traces du 4X4. Nous ne traînons pas. Les nuages arrivent lentement mais sûrement avec cette ambiance spécifique au temps de neige qui est annoncée pour la soirée.

Une bonne journée pour une mise en jambes et d’initiation aux raquettes.

Yves

P1050609P1050612

 

 

 

 

 

Fichier contenant la trace GPX : 2016 03 06 lapierre depuis beuil2016-03-06-lapierre-depuis-beuil-.rar (7.24 Ko)


Randonnée avec Visorando

WE de raquett'nue au gite du Domaine de la Pierre

Samedi 21 février 2016, nous sommes 7 pour cette raquett'nue au Domaine de la Pierre. 

P1050529Nous garons la voiture avant la bergerie du Burlet sur la route qui mène au Col de l’Espaul. La température n’est pas très élevée et il y a du monde sur la piste pour nous mettre nus nous devons attendre d’être sur la partie sud de la tête de Garnier.  

P1050530La montée n’est pas très difficile, arrivé au sommet c’est magnifique il y a une vue à couper le souffle.

Pour le retour, je suis resté nu jusqu’au gite sauf au col de l’Espaul où il y avait un peu de monde.

P1050546Une bonne bière sur la terrasse au soleil nous fait le plus grand bien. François, Françoise et Alice qui ne passent pas la nuit au gite devrons refaire le chemin du retour avant que le soleil ne soit trop bas.    

Fichier contenant la trace GPX : 2016 02 20 01 la pierre2016-02-20-01-la-pierre.rar (8.33 Ko)


Randonnée avec Visorando

P1050551

Pour la nuit, nous sommes logés dans un Duplex avec tout le confort et un poêle à bois qui chauffe les deux pièces sans aucun problème. Nous avons pu rester nus pour le repas et toute la nuit. Le seul petit problème, c’est qu’il faut un maitre du feu pour le maintenir. Corinne et Dominique nous ont préparé une daube de sanglier succulente et nous avons été servis sur place.   P1050555Le dimanche après le petit déjeuner pris au gite, nous sommes partis pour l’ascension de la tête de Charnav. Il fait tellement chaud que nous sommes très vite nus dans la montée vers les maisons du petit hameau de la Colle

P1050562P1050565 001Arrivés aux maisons, nous ne sommes plus que deux pour continuer l’ascension de la tête de Charnav.

P1050571

Nous voilà au sommet seuls. La vue est splendide, juste de dessous de nous on aperçoit le petit village de St Pierre. Nous commençons à manger quand une femme arrive, je l’invite à venir prendre le café. En fait elles sont trois et je leur parle de notre association de randonue. Une d’entre elle connaît un peu pour avoir fait de la randonue sur l’ile de Levant.

Entre temps c’est tout un groupe de l’ASPTT de Cagnes qui nous rejoint au sommet. Des gens très sympathiques auxquels je donne un dépliant de notre groupe.

Fichier contenant la trace GPX : 2016 02 21 01 la pierre2016-02-21-01-la-pierre.rar (2.28 Ko)

 


Randonnée avec Visorando

Raquett'nue au Pommier

Dimanche 8 mars, Sommet du Pommier par le pré de Chaudi.

P1030741

P1030744P1030750P1030753P1030756P1030759

Fichier contenant la trace GPX : 2015 03 08 pommier2015-03-08-pommier.rar (9.69 Ko)


Randonnée avec Visorando

Raquett'nue spéciale enfants

Dimanche 1 mars, Raquett'nue de Caussols au col du Clapier.

P1030711La montée au col sous un petit vent très froid.

P1030720Au col nous avons trouvé une doline bien abritée du vent et les enfants ont pu jouer à la luge.

P1030723Les enfants !? Les personnes avec un esprit d'enfants.

P1030724Isa va ce lancer dans la pente.

P1030730Le père et le fils.

P1030737La vue depuis le col.

Raquett"nue au sommet de Calern

Jeudi 26 février.

P1030693

P1030699

P1030702

P1030708

Fichier contenant la trace GPX : 2015 02 26 sommet calern2015-02-26-sommet-calern.rar (13.46 Ko)


Randonnée avec Visorando

Raquett'nue à la montagne de thiey

Dimanche 22 février. Raquett'nue à la montagne de Thiey. La veille il a neigé toute la journée au-dessus de 1200m. La météo locale annoncée du beau temps pour toute la journée. Mais en me levant à 7h30 le ciel était encore très gris, difficile de ce motiver pour aller faire une raquett’nue par un temps pareil. Après quelques SMS pour savoir ce que l’on aller faire nous voilà partis pour la montagne de Thiey. Je crois que nous avons bien fait de faire confiance à la météo, nous avons eu une journée magnifique que nous ne sommes pas près d’oublier. Les photos se passent de commentaires !

P1030665

P1030669P1030673P1030677P1030685 1P1030689

Fichier contenant la trace GPX :  2015 02 22 thiey2015-02-22-thiey.rar (8.26 Ko)


Randonnée avec Visorando

Raquett"nue à la montagne de Thiey

Jeudi 12 février. raquett'nue à la montagne de Thiey.

Sentier dans les arbres magnifiques

P1030632

Je me suis mis nu après 10 minutes de marche.

P1030638

Au sommet un peu de vent supportable pour faire la photo.

P1030643

Descente par le même chemin .

P1030644

Devant le plus bel arbre sur notre sentier.

P1030645

Fichier contenant la trace GPX : 2015 02 12 thiey2015-02-12-thiey.rar (9.29 Ko)


Randonnée avec Visorando

Raquett"nue au Brec d'Ilonse

Dimanche 8 février. Départ du col de la MadoneP1030606

Pointe de Chavanette depuis la villa SouberreP1030614

C'est la première fois que Pascaline avais des raquettes aux pieds !Dom 2

Col de CourbaiseP1030624

Le sommet du Brec d'Ilonse en vue !Dom 1

Au sommet même pas froid !P1030623

Une pause photos dans la descente.P1030626

Fichier contenant la trace GPX : 2015 02 08 brec d ilonse2015-02-08-brec-d-ilonse.rar (11.86 Ko)


Randonnée avec Visorando

Raquett'nue Grand Combeau vallon du Cabreiret

Dimanche 31 janvier, Raquett'nue en boucle Grand Combeau vallon du Cabreiret, montagne de l'Audibergue.

Audibergue michele 1En tenue de peau à la sortie de la forêt.

P1030587La maison du Grand Combeau

P1030588La réserve de bois

P1030594Détail de certaines pierres

P1030595Un beau fossile

Fichier contenant la trac GPX : 2015 01 31 combeau cabreiret2015-01-31-combeau-cabreiret.rar (7.34 Ko)


Randonnée avec Visorando

Raquett'nue vers la montagne de l'Audibergue

Jeudi 22 janvier, la neige est enfin arrivée ! J’envoie un mail à mon groupe pour une sortie raquett’nue vers la montagne de l’Audibergue pour le vendredi 23 janvier. Beaucoup de personnes travaillent en semaine et je n’ai qu’une seule réponse positive.

P1030566Pour me rendre compte de l’état de la neige je pars seul vers 11h30. J’ai prévu de tester un nouvel itinéraire en partant de la D5 à 1km après le pont du Loup en direction du col de la Sine. La neige est de bonne qualité. Comme je suis seul pour faire la trace je n’arrive pas à rejoindre le sommet. Ce n’est pas grave pour demain ce sera plus facile.

Comme j’avais une réunion à Caille, j’en profite pour aller voir à Villaute un copain qui tient le bar. J’étais accoudé au comptoir quand un Gendarme et une Gendarme sont entrés dans le bar. Le Gendarme me dévisage est me dit : on se connait. Je lui réponds c’est possible je suis souvent ici en été pour les concours de boule. Ah non ! Je sais où je vous ai vu : à la télé, vous faite de la randonue à Soleilhas.20150122 123211

Vendredi 23 janvier. Avec Michel nous partons du même endroit mais beaucoup plus tôt vers 10h. La température est fraiche et le sentier est dans les arbres ce qui ne me permet pas de me mettre nu.  

La montée est beaucoup plus facile grâce aux traces de la veille. Dans la première clairière, le soleil et les efforts pour monter me permettent de me mettre nu. Nous arrivons à un petit chalet à côté d’une ruine où deux vieilles voitures ont été abandonnées. Un peu plus haut on découvre une maison magnifique faite en pierre de taille. L’endroit est paradisiaque.

P1030571La montée jusqu’au sommet devient plus difficile la neige est plus profonde et il n’y a plus de trace. Pour me faciliter la montée, je marche sur les traces d’un cerf qui apparemment a suivi la piste.

Nous arrivons au sommet vers 12h30, où nous faisons quelques photos. Pour ne pas avoir froid on se met à l’abri du vent derrière quelques arbres. Nous commençons à manger quand on entend des voix, ce sont 3 randonneurs qui viennent vers nous.  

20150123 122619L’homme qui s’approche me salue et me dit : vous êtes Jean-Paul Guido ?  Là je suis tombé des nues.20150123 113057

Ils sont du var et connaissent mon nom ! Ils suivent nos randonues sur Internet et utilisent souvent les descriptions de nos randonues pour leurs randonnées. Voir leur blog : http://tataka.canalblog.com/

En redescendant nous croisons un couple sur le sentier balisé. Je remets mon paréo et j’engage la conversation, je leur dit que nous somme les Randonneurs Nus de Provence.

KLe monsieur me demande si je veux bien me mettre nu pour faire une photo avec sa femme. Chiche ! Qu’il me dit. Ok pas de problème je me mets nu et nous faisons la photo. Puis nous continuons à discuter de la nudité dans la nature et de la loi sur l'exhibition sexuelle.

Nous avons passé une journée magnifique et rencontré des randonneurs très sympathiques qui ne sont pas choqués que l’on fasse de la randonue.

JP Guido      

Fichier contenant la trace GPX : 2015 01 23 le gd combeau audibergue2015-01-23-le-gd-combeau-audibergue.rar (8.07 Ko)


Randonnée avec Visorando

Raquett'nue à la montagne de Thiey

Nous sommes 5 pour cette raquett'nue au départ de Canaux.

P1010677 1P1010680 2Dsc01332P1010682P1010686

Fichier contenant la trace GPX : montagne-de-thiey.gpx


Randonnée avec Visorando

Raquett'nue vers l'Audibergue

Quelle belle journée pour une raquett’nue vers l’Audibergue. Au départ de la randonue il y avait déjà pas mal de voitures et un groupe de quatre femmes qui était accompagné par une professionnelle nous avons discuté un petit moment pour leur expliquer qui nous étions.

J’avais un peu peur de rencontrer du monde vu que nous étions un dimanche. J’ai préféré ne pas prendre le même chemin que le groupe. Nous avons donc emprunté le PR en direction de l’ouest puis après la clôture nous avons bifurqué à gauche pour rattraper un sentier à la hauteur des Aubières. P1010634Là nous avons traversé un endroit aménagé avec un bar et des tables avec un petit panneau marqué  GPA …   On était seul au monde. Avec mon GPS j’ai essayé de suivre le sentier, à certain endroit on le devinait sous la neige, mais plus haut j’avais de plus en plus de mal à le suivre. La végétation n’étant pas très dense nous sommes arrivés à rejoindre la piste au niveau de la ligne électrique. Nous sommes allés jusque au bord de la falaise pour admirer le paysage magnifique. P1010636Nous avons trouvé une petite doline abrité du vent ou nous avons pu manger sans avoir froid. Au retour nous avons repris le même chemin, nous avons rencontré un couple un peu avant d’arriver au voiture, j’ai pu passer un paréo pour les croiser.

Heureusement que nous avons bien profité de cette journée aujourd’hui lundi, il reneige à nouveau !

JP Guido.

Fichier contenant la trace GPX :  audibergue-les-aubieres.rar


Randonnée avec Visorando

Séjour à Chichilianne : Raquett'nue à la Crête de Grande Leirie

Ce 12 mars, après une nuit confortable passée au gîte du Mont Aiguille, de Chichilianne, un coup d’œil à l’extérieur laisse présager une journée favorable pour une raquett’nue. Il n’y a pas de vent, il a neigé en altitude et le ciel se dégage en laissant apparaître de larges trouées de ciel bleu.2013-03-12-11-32-12-grande-leirie-jme.jpg

Un bon petit déjeuner, puis nous prenons la route du col de Menée avec les voitures du groupe équipées de pneus neige.

Heureusement car en approchant du col, la route commence a être assez enneigée. Nous laissons les voitures à l’entrée du tunnel et rapidement nous sommes 9 à entreprendre la montée au col, raquettes aux pieds. Là nous retrouvons le soleil et nous suivons vers l’ouest la crête de Grande Leirie.

Une demi heure plus tard, nous traversons un versant bien ensoleillé où nous mettons notre tenue de peau. Le parcours en traversée nous permet de rejoindre un petit vallon puis de remonter sur la crête pour admirer le paysage vers l’Est avec au premier plan le Trièves et au loin les sommets de l’Oisans enneigés.2013-03-12-11-45-Panorama-Trieves-Oisans-jme.jpg

Nous franchissons le col de la Lauzette pour trouver un emplacement pour le pique nique à l’abri de la brise venant du sud. 2013-03-12-11-51-36-grande-leirie-jme.jpg

Après le repas, comme il est encore tôt, nous poursuivons notre randonnée vers l’extrémité nord de la crête de Grande Leirie.

Quelques nuages menaçants nous font prendre la décision de faire demi tour car l’itinéraire pourrait devenir complexe en cas de brouillard.

En retournant, nous sommes surpris de constater que certaines zones bien enneigées le matin étaient maintenant dégagées. La dizaine de cm de neige tombée la nuit précédente avait fondu avec ces conditions printanières.2013-03-12-13-00-26-grande-leirie-jme.jpg

En résumé une excellente première journée de raquettes où nous avons pu rester nus jusqu’au retour aux voitures.

Jean-Marie

Fichier contenant la trace GPX : la-grande-leirie.rar


Randonnée avec Visorando

Raquett'nue au nord du Baou de St Jeannet

Raquettnue au Nord du Baou de St Jeannet du 28/02/2013.
Le rendez-vous était donné aux Combes (Bezaudun) à 9 h 30. Nous nous sommes donc tous retrouvés comme convenu à 9h30, tous...  nous n'étions que 4:  Jean Paul, Daniel, Barbara et moi Catherine, une amie de Barbara, plus le petit chien Titou qu'il ne faut surtout pas oublier !
Le soleil au départ nous attendait, nous mettons les raquettes et au fur et à mesure que nous avançons dans la montagne enneigée, et nous commençons à avoir chaud. Jean-Paul et Daniel se mettent nus, mais pour nous les femmes c'est encore un peu frisquet!  Bon, il n'y a pas trop de dénivelé, c'est très agréable et pas trop dur.   Avec tous ces paysages enneigés le spectacle est magnifique.

image-1.jpg

Sur le coté du chemin nous passons près d'une borie, en très bon état.  Nous profitons pleinement du paysage et d'un bon air pur bien vivifiant, nous bavardons tous ensemble, avec Titou qui se met toujours dans nos pieds...

image-2.jpg

C'est pour moi la première expérience de rando-nue.  J'ai l'habitude de faire des bronzettes nue sur ma terrasse ou au bord de la piscine de Daniel et Barbara, mais je n'avais jamais eu l'occasion de faire une rando-nue en groupe.  Le naturel et la simplicité de nos amis m'ont rapidement mise à l'aise.  Mais la température un peu fraîche à mon goût ne m'a pas incitée à me dévêtir aujourd'hui, mais ce n'est que partie remise et dès que la saison chaude sera installée, j'espère pouvoir participer pleinement et naturellement à ces randos-nue.

image-3.jpg

Un peu plus loin, nous devons enlever les raquettes car en arrivant sur le plateau nord de St Jeannet il y a un peu moins de neige et c'est bien plus facile de marcher sans les raquettes.... N'est ce pas Barbara?  Nous croisons un promeneur et son chien.  Il parait quelque peu surpris de voir les hommes de notre petit groupe en tenue d'Eve (ou plutôt d'Adam...) par ces températures encore hivernales.  Daniel lui explique que quand on marche entièrement nu, la transpiration se fait plus facilement et que l'autorégulation du corps est beaucoup plus efficace, sans parler des sensations agréables du soleil et du vent sur la peau.  Une fois ressenti, c'est adopté définitivement!  

20130228-125719.jpg
              Midi arrive, et nous  retrouvons Pasqualine et ses 2 charmants enfants au dessus de la bergerie du Jas Jausserand.  Elle a fait avec ses enfants, petits pourtant, la rando inverse en partant de St Jeannet.  Bravo pour les deux gamins, qui sont déjà de bons marcheurs.  Malheureusement un gros nuage arrive et fait chuter la température;  nous cassons la croute tous ensemble avec même un petit copain pour Titou, Cookies, le chien de Pasqualine.  Nous avons une très belle vue sur les collines environnantes, Nous apercevons un randonneur seul, un joggeur qui partait vers St Jeannet.  Nous nous sommes assis à l'abri du vent, le soleil nous a fait juste une petite apparition, mais bien timide et il ne fait vraiment pas très chaud.  Jean-Paul s'est rhabillé entièrement, c'est dire!  Après le café et les biscuits, malheureusement un tout petit rayon de soleil n'arrive pas à nous réchauffer, et nous décidons de prendre le chemin du retour d'un bon pas.  En milieu de parcours nous rencontrons un autre groupe de randonneurs qui venait de Carros, et nous avons bavardé un peu.  Bien sûr leur accompagnateur connaissait Jean-Paul et il leur a fallu interrompre leurs discussions car ils avaient encore un bon bout de chemin à faire.  Le soleil est venu à nouveau  nous faire un coucou, et tranquillement nous sommes arrivés aux voitures. Titou était épuisé,!!!!

image-4.jpg

C'était une belle ballade, agréable et bien sympathique.  Vivement le printemps et le soleil chaud!
 

Catherine.