Marche Nordique Nue

P1010900 001Le samedi 12 avril a été l'occasion de s'initier à la marche nordique, ce fût une première pour la majeure partie du groupe. Et c'est à la Ferrière, lieu-dit situé non loin de Valderoure, près de Caille, que nous nous retrouvons.
Une fois sur le sentier (balise 184) et hors de vue des dernières habitations, nous retirons rapidement le superflu afin d'être à l'aise. Sur une petite aire bien dégagée, tous placés sur un cercle imaginaire, nous écoutons notre instructeur.P1010902 001
Ce dernier commence par une phase échauffement musculaire des membres supérieurs (bras et épaules) puis des membres inférieurs (cuisses et mollets), suivis de quelques étirements. Vient ensuite le moment où il nous explique les deux phases à connaître en marche nordique, à savoir la synchronisation bras-jambes (réflexe évident pour un homo sapiens, mais qui demande une petite adaptation avec des bâtons) et le poussé du bâton en arrière (à ne pas confondre avec le célèbre planté du bâton de M. Dusse !).P1010907 001
Comme pour beaucoup de gestes non naturels, il faut savoir décomposer le mouvement, de s'en imprégner, avant de le mettre en application sur le terrain.
Cela consiste à ne pas amener son bâton trop en avant, comme l'élan du bras pourrait nous y inviter, la pointe ne dépassant pas la hanche. Une fois le bâton planté au sol, il faut le pousser en arrière à l'aide du bras pour accompagner la jambe opposée.P1010908 001
Le tout, sans perturber l'alternance symétrique du mouvement naturel de la marche. Quant au rôle de la dragonne, elle sert à conserver le bâton à portée de la paume de la main, pour pouvoir le ressaisir rapidement avant la foulée suivante. Cela donne un peu l'impression d'avoir quatre jambes en fait ! Le petit cookie, seul toutou présent, a dû bien rire en voyant nous autres bipèdes, en train de nous efforcer à procéder de la sorte. P1010912 001Quelques problèmes d'ajustements lors de l'aller nous obligent à corriger nos mouvements. En revanche, sur le retour, nous nous sommes surpris à mieux comprendre cette cinématique et elle nous semblait acquise.
Après avoir effectué notre initiation, nous repartons au point de départ afin de retrouver le reste du groupe, resté sur place pour garder les enfants. Tous ensemble, nous partons à la recherche d'un endroit paisible pour le déjeuner. Celui-ci terminé, nous continuons la randonnue en direction du col Saint-Pierre. P1010914 001Peu après, nous trouvons une petite plaque de neige, ce fût alors l'occasion pour quelques-uns d'entre nous d'y poser nos postérieurs : cela a été une expérience plutôt originale, mais volontairement assez brève !
Les enfants se sont amusés avec une bataille de boule de neige.
Hormis quelques petits nuages peu intimidants, qui nous ont d'ailleurs peut-être épargné d'être "flashés" (pour le plus grand soulagement de notre épiderme), le temps a été de notre côté, ce qui était fort appréciable.
Encore une bien belle journée passée, sans vêtement, dans la nature. Nous l'avons terminé devant un chocolat chaud au village médiéval de Gréolières.
Peter.
Fichier contenant la trace GPX : Marche nordique 12 04 14marche.nordique.12-04-14.rar (6.66 Ko)


Randonnée avec Visorando

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau