Robion

Randonue autour de Robion

Dimanche 16 Octobre : Rando Montagne de Robion

P1060295Il faisait 3° à Digne au petit matin. En arrivant sur Castellane, la ville est invisible car cachée sous une immense couette de nuage bas. Pourtant, dès le départ du sentier, 2 ou 3 messieurs sont déjà en short !

            La première montée est galère (mais on est habitués dans la région). Cela ressemble à un torrent à sec  très pentu.

            Puis la pente devient raisonnable, et l’épaisse couche nuageuse laisse progressivement filtrer le soleil. Entretemps, la marche nous a réchauffés, ce qui fait que, pendant que je me risque à « tomber » l’anorak et la polaire, les messieurs tombent petit à petit le peu de vêtements qui leur restaient sur le dos…et ailleurs. P1060305(C’est quand même audacieux, par cette température encore bien fraîche : je n’aurai pas le courage de les imiter !).

            Le soleil se montrant plus présent, vers le hameau de Robion, j’avoue que je commence à transpirer, même sans le sweat. Mes mentors expérimentés argumentent que, à condition de ne pas s’arrêter longtemps –et qu’il n’y ait pas de vent—on est bien mieux en tenue naturelle. Jouant la confiance, et par émulation, je les imite enfin, mais craignant fort de devoir réenfiler le pantalon 5 mn après. Cependant, bien que je trouve la température très limite, l’expérience me semble positive, et j’en suis surprise.

 Dscf1109 copier           Pique-nique dans une prairie au soleil, après les ruines de la Doux, au-dessus du Château de Soleils. Puis montée, bien exposée au soleil, vers le Pas de la Colle : il fait alors agréablement chaud.

            Arrivé sur la crête, nous passons côté Nord-Ouest, moins ensoleillé, mais il ne fait pas vraiment froid (alternance ombre et soleil). Le spectacle est grandiose : vue plongeante sur le Verdon avec, en face, l’impressionnante forteresse des Cadières, tout en haut ; nous jouirons de ce spectacle pendant plus d’une heure de marche en corniche. Lorsque nous arrivons au parking, il me semble que nous  remettons à regret nos tenues de civilisés.P1060310

            Jean-Paul, notre guide, avait au dernier moment décidé d’inverser le sens de la progression dans la boucle, afin de profiter du soleil, et c’était réussi !

                                   Anne-Marie  (44 ans de naturisme, mais débutante en randonue)

 

 

 

P1060334

Fichier trace GPX : 2016 10 16 tour de robion2016-10-16-tour-de-robion.gpx (251.33 Ko)

 

Randonue autour de la montagne de Robion

p1040097.jpgLa météo annoncée n'est pas très bonne, mais tant pis nous y allons quand même. Arrivés à Castellane, comme nous sommes en avance, je vais voir au marché, accompagné par Eric et Daniel, s’il n’y a pas un commerçant qui aurait des pommes de terre pour planter. En passant près de l’hôtel de la Forge où j’ai séjourné souvent pour le travail, je vois Marie-Odile la gérante en train de discuter avec un monsieur que je ne connais pas. Je lui dis bonjour et lui parle de mon problème de pomme de terre, Le monsieur me dit : Vous en voulez beaucoup ? Non ! Une quarantaine de plants ! Je vous les donne !

Mais il faut venir les chercher à la Palud et petit village à la sortie de Castellane. Comme nous avons juste le temps d’acheter des cébettes, je lui dis que l’on passera ce soir après notre rando.

Jean-Paul nous attend au point de départ sur la petite route qui mène à Robion. Le temps de préparer nos sacs, nous voilà partis, sous une petite pluie. Il ne fait pas très chaud, nous restons habillés dans la descente et une petite partie de la montée. Le raidillon nous réchauffe très vite et nous nous mettons nus. A partir de là, nous ne verrons personnes sur l’ensemble du parcours sauf trois personnes à la chapelle St Thyrs, des touristes qui viennent de Sancerre.

Nous avons eu un peu de pluie et un coup de tonnerre dans la matinée. Au moment du repas, le ciel s’est éclairci et c’est un grand soleil qui nous a accompagnés toute l’après-midi.

Après une bonne pause-café et bière à Castellane, nous sommes allés chercher mes pommes de terre chez le monsieur que l’on a vu le matin. Là j’y ai rencontré plusieurs personnes avec qui je joue à la provençale en été.

A chaque fois nous avons discuté avec les personnes et montré notre activité de randonneurs naturistes. Leurs réactions sont toujours positives.

JP Guido

p1040102.jpg       p1040103.jpg

p1040105.jpgChâteau de Soleils

p1040110.jpgChapelle St Thyrs

p1040112.jpgp1040115.jpgSur le sentier du retour, que je vous conseille au lieu de prendre la route des gorges.

Voir le tracé si dessous.

 Fichier contenant la trace GPX : robion.rar


Randonnée avec Visorando