Randonue à la corniche du Cian

Dimanche 9 septembre.20180909 111054 1

Compte rendu de la de la randonue à la corniche du Cian.

Nous étions 6 au départ de la randonue, après avoir traversé le pont au-dessus du Cians nous voilà sur les versants «Les Traverses ».

Le sentier sillonne à flan de montagnes en montée douce, passé les premiers sous-bois les couleurs des roches et l’ensemble des montagnes virent au rouge. Nous marchons le long de sortes de corniches de roches façonnées par l’érosion et le temps.

20180909 112716 1Le vert de la végétation se dispute le rouge des rochers, paysages grandioses aux montagnes sereines côtoyant un relief tourmenté fait de failles, cassures et érosion.

Véritable petit Colorado niçois, curiosité géologique remarquable, ces gorges sont taillées dans les schistes rouges du Dôme de Barrot témoins de l’intense activité volcanique de l’Estérel au cours de l’ère primaire. Les formes sculptées par l’eau du torrent dans ces schistes appelés « pélites » sont très originales et variées : par endroits, la roche présente de grandes surfaces lisses aux formes arrondies, à d’autres, la roche rouge forme de gros blocs déchiquetés.20180909 131142 1

Météo clémente et température confortable nous marchons nus jusqu’à apercevoir les maisons du Village de Pierlas. Des arrêts sur les plateaux verdoyants nous permettent de marcher pieds nus sur le tapis végétal d’herbe rase.

Hormis des vautours, des moutons au loin, un écureuil et un sympathique randonneur rencontré le matin, nous ne croiserons personne.

Nous revenons enchantés par cette belle randonnée, plaisir des yeux dans des paysages hors du commun.

ThierryP9090165m 1.

 

Un résumé d’histoire géologique    

 A la fin du Paléozoïque (Ere primaire), il y a environ 250 millions d’années, suite à l’érosion d’un massif cristallin hercynien, aujourd’hui disparu, des sédiments argileux, quartz, paillettes de mica, minéraux riches en fer et cendres volcaniques se sont déposées sur le site du dôme de Barrot qui était alors une plaine inondable. Au fur et à mesure de leur accumulation, ces sédiments se sont enfoncés dans un bassin d’effondrement (un graben en distension, le bassin Argentera-Barrot) où la pression et la chaleur les ont transformés en roches appelés pélites.20180909 124657 1

Le climat chaud et humide de l’époque provoqua l’oxydation du fer qui colora les sédiments en rouge, en leur donnant une couleur lie-de-vin.

Au Mésozoïque (Ere secondaire), environ 150 millions d'années, la mer s’installe sur cette couverture pélitique où se déposent de nouveaux sédiments provenant d’un massif situé dans l’actuelle Méditerranée. Après diagénèse, ces sédiments engendreront des calcaires, marnes grises et grès.

Au Cénozoïque (Ere tertiaire), environ 60 millions d'années, le soulèvement des Alpes fit naître le Dôme de Barrot dont les pélites entaillées par l’action érosive du Var et du Cians sont aujourd’hui visibles sur plusieurs centaines de mètres dans les Gorges du Cians et de Daluis.

Daniel.

Fichier trace GPX : Track 20180909 093903 balcon du ciantrack-20180909-093903-balcon-du-cian.gpx (166.56 Ko)

Track 20180909 093903 balcon du cian

 

Cian

Ajouter un commentaire