Raquett'nue vers la montagne de l'Audibergue

Jeudi 22 janvier, la neige est enfin arrivée ! J’envoie un mail à mon groupe pour une sortie raquett’nue vers la montagne de l’Audibergue pour le vendredi 23 janvier. Beaucoup de personnes travaillent en semaine et je n’ai qu’une seule réponse positive.

P1030566Pour me rendre compte de l’état de la neige je pars seul vers 11h30. J’ai prévu de tester un nouvel itinéraire en partant de la D5 à 1km après le pont du Loup en direction du col de la Sine. La neige est de bonne qualité. Comme je suis seul pour faire la trace je n’arrive pas à rejoindre le sommet. Ce n’est pas grave pour demain ce sera plus facile.

Comme j’avais une réunion à Caille, j’en profite pour aller voir à Villaute un copain qui tient le bar. J’étais accoudé au comptoir quand un Gendarme et une Gendarme sont entrés dans le bar. Le Gendarme me dévisage est me dit : on se connait. Je lui réponds c’est possible je suis souvent ici en été pour les concours de boule. Ah non ! Je sais où je vous ai vu : à la télé, vous faite de la randonue à Soleilhas.20150122 123211

Vendredi 23 janvier. Avec Michel nous partons du même endroit mais beaucoup plus tôt vers 10h. La température est fraiche et le sentier est dans les arbres ce qui ne me permet pas de me mettre nu.  

La montée est beaucoup plus facile grâce aux traces de la veille. Dans la première clairière, le soleil et les efforts pour monter me permettent de me mettre nu. Nous arrivons à un petit chalet à côté d’une ruine où deux vieilles voitures ont été abandonnées. Un peu plus haut on découvre une maison magnifique faite en pierre de taille. L’endroit est paradisiaque.

P1030571La montée jusqu’au sommet devient plus difficile la neige est plus profonde et il n’y a plus de trace. Pour me faciliter la montée, je marche sur les traces d’un cerf qui apparemment a suivi la piste.

Nous arrivons au sommet vers 12h30, où nous faisons quelques photos. Pour ne pas avoir froid on se met à l’abri du vent derrière quelques arbres. Nous commençons à manger quand on entend des voix, ce sont 3 randonneurs qui viennent vers nous.  

20150123 122619L’homme qui s’approche me salue et me dit : vous êtes Jean-Paul Guido ?  Là je suis tombé des nues.20150123 113057

Ils sont du var et connaissent mon nom ! Ils suivent nos randonues sur Internet et utilisent souvent les descriptions de nos randonues pour leurs randonnées. Voir leur blog : http://tataka.canalblog.com/

En redescendant nous croisons un couple sur le sentier balisé. Je remets mon paréo et j’engage la conversation, je leur dit que nous somme les Randonneurs Nus de Provence.

KLe monsieur me demande si je veux bien me mettre nu pour faire une photo avec sa femme. Chiche ! Qu’il me dit. Ok pas de problème je me mets nu et nous faisons la photo. Puis nous continuons à discuter de la nudité dans la nature et de la loi sur l'exhibition sexuelle.

Nous avons passé une journée magnifique et rencontré des randonneurs très sympathiques qui ne sont pas choqués que l’on fasse de la randonue.

JP Guido      

Fichier contenant la trace GPX : 2015 01 23 le gd combeau audibergue2015-01-23-le-gd-combeau-audibergue.rar (8.07 Ko)


Randonnée avec Visorando

Audibergue

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau