Séjour de randonues en Queyras. Crête de Curlet

p1040458.jpgCrête de Curlet, jeudi 5 juillet

Aujourd’hui les prévisions météo ne sont pas fameuses. Comme quelques rayons de soleil percent les nuages, nous choisissons une randonue vers la croix de Curlet, en face de Saint-Véran,  permettant si le temps se maintient de poursuivre par la crête allant vers le pic Cascavelier.

Dès le départ, un 4x4 emprunte la piste qui monte dans le vallon que nous allons emprunter. Nous ne le reverrons plus.  La montée dans le mélézin est assez raide et régulière. Nous atteignons rapidement les restes de la Cabane de Lamarron qui a certainement été soufflée par une avalanche. p1040460.jpgTout est à plat, le toit, les murs : impressionnant. Une caravane assure maintenant l’abri du berger.

Nous arrivons rapidement à la Croix de Curlet où nous découvrons un magnifique panorama sur Saint Véran.

Comme il est encore assez tôt et que le temps est acceptable, nous décidons de poursuivre l’ascension de la crête en direction du pic Cascavelier que nous contournerons par le versant Ouest. Quelques lacets raides dans un pierrier stable nous permettent d’atteindre le col.Arrivée au col

La météo étant encore avec nous, nous décidons de continuer l’ascension de la crête jusqu’au prochain sommet.

De temps en temps quelques rayons de soleil percent les nuages et donnent un relief particulier à la crête que nous venons de parcourir.

Vers l'Est, nous apercevons, au delà de la chapelle de Clausis, le Pic de Caramantran et la Tête des Toillies qui ressemble à un petit VISO.

Vers l'Ouest, le petit lac suspendu de la Blave, perché au dessus des barres, semble inaccessible.

2012-07-05-12-14-58-crete-curlet-jme.jpg

Encore quelques photos avant de redescendre au col pour déjeuner au soleil, abrités du vent par de gros rochers.

Au moment du café, le vent se lève, on sent l’orage arriver. Nous descendons rapidement dans le vallon. Un peu plus bas, c’est beaucoup plus calme et nous pouvons apprécier un bon café.

Dans la descente précipitée nous avons pu apercevoir un chamois.p1040472.jpg

Un peu plus bas, nous rejoignons un couple de randonneurs assis sur un rocher.

Le dialogue s’engage et nous apprenons qu’ils sont naturistes et randonneurs. Peut-être de futurs membres de l’Association des Randonneurs Nus de Provence car ils habitent Toulon.

Peu avant de rejoindre les voitures, la pluie commence à tomber … Il était temps d’arriver.

Récit collégial.

Fichier contenant la trace GPX : crete-de-curlet.rar


Randonnée avec Visorando

Curlet

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau