Randonue Crête de Fénacil

Nous sommes quatre pour cette randonue à la crête de Fenacil. Au départ du village de Sagne, deux femmes sont devant nous avec deux chiens ; je m'approche d'elles et je leur dit que nous sommes des randonneurs en ajoutant que nous sommes des randonnueurs nus, elles nous sourient en disant que nous avons bien raison. Le chemin se poursuit et arrivés à la prise d'eau nous sommes déja en tenue de bonheur. Les jeunes femmes nous ont rattrapés, JPG leur demande quel est le bon chemin pour monter sur la crête, gentiment elles nous donnent la bonne direction. Nous cheminons dans la foret assez difficilement car il n'y a pas de chemin. Enfin nous voici sur la crête et nous dominons le village baigné dans un rayon de soleil. Repartis dans la foret, un tronc d'arbre couché nous offre son tronc pour le déjeuner. Un bruit sec "croustillant" et "moélleu' se fait entendre suivi aussitot d'une exclamation : "Tiens il y a quelqun qui m'appelle !!!" puis le son très doux d'un glougloutonnement nous met dans un état secondaire : "Génial y a du pinard". Le repas se terminant sous le soleil, nous décidons de redescendre pour reprendre le GR car au loin l'orage arrive. Nous nous dirigeons vers le village du Touyet sur un parcours très agréable avec beaucoup de sources innondant les champs et le chemin.
A vingt minutes de la ferme nous décidons de faire demi tour car "toute la pluie tombe sur moi" (air connu).
Arrivés une seconde fois a la prise d'eau il n'est que 14H30 et nous reprenons un nouveau chemin car les impers sont de retour dans les sacs. Le chemin  monte gentiment et nous aussi, puis nous arrivons a une ancienne bergerie, elle nous sert de rond-point car la pluie menace de nouveau. Pour la troisième fois à la prise d'eau nous redescendons vers le village. A mi chemin nous bifurquons vers la droite. Un calvaire avec une croix toute neuve sous un rayon de soleil nous appelle, le Pastoralisme est encore très présent dans les villages. Ce chemin nous amène vers un calvaire puis aprés avoir passé plusieurs torrents une bergerie en restauration pointe son nez. La pause café s'impose, celà nous fait du bien de boire chaud. Le retour vers le village s'effectue sans problème. Sur le point de partir nous rencontrons Mr le président des amis du PNR, JPG fait la causette, comme dab!!!!!
Nous rentrons, l'envie d'un vin chaud se fait sentir, nous nous approchons du Briançonnet, malheur!! le bar est fermé, en effet il a les même horaire qu'un fonctionnaire et aujourd'hui nous sommes le Jeudi de l'ascension, donc nous rentrons sur le Haut Chandelalar, il est 17h l'apéro vient à notre secours car les gosiers sont à sec.

     

Fénacil

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau