Balisage nu entre Roquesteron et Sigale

Photo m 1Randonnée de Roquestéron à Sigale du 10 Avril 2014
Ce jour, une randonnée est prévue au départ de Roquesteron, village situé au cœur de la vallée de l’Estéron à 350 m d’altitude   (43° 52′ 29″ Nord   7° 00′ 19″ Est)   
Cette rivière coulant d’Ouest en Est, est chauffée par les rayons du soleil tout au long de la journée, ce qui en fait la rivière la plus chaude du département des Alpes Maritimes.
L’objectif de cette randonnée est de rejoindre le village de Sigale situé à 327 m d’Altitude (43° 52′ 24″ Nord 6° 57′ 55″ Est) par le GR51 , et par la même occasion pour Jean-Paul de vérifier l’état du balisage du sentier.
Le 1er point de RDV se situe à Coursegoules où je retrouve mon frère Jean-Paul et Peter ; de là nous partons en direction de Roquesteron en passant par Bouyon, Consegudes.Photo m 2
Jean-Paul nous dépose Peter et moi-même à Roquesteron, le temps qu’il aille récupérer le quatrième  compère Pierre à Sigale .
Nous voici donc tous les 4 réunis pour le départ  aux alentours de 11 h, outils en mains, sécateurs  pour débroussailler si besoin est, et  peinture rouge et blanche pour le rafraichissement de certaines balises. Le départ se fait en douceur en monté  par un chemin goudronné en bas du village et qui devient sentier de terre après environ ¼ d’h de marche.
Une petite rivière vient nous saluer sur notre gauche, les pierres calcaires jaune et blanches lui donne une clarté dorée peu commune...
Nous commençons notre petite ascension, l’endroit est  ravissant , c’est un petit sentier sous-bois, peu fréquenté et nos amis décidèrent donc de revêtir enfin leur tenue de peau.Photo m 3
Nous rafraichissons la plupart des balises avec le plus grand soin, afin que les randonneurs puissent les repérer facilement et nous ôtons du sentier les grosses pierres déplacées par nos amis sangliers …Nous sentons un petit vent agréable et chaud qui nous rappelle que l’été arrive  à petit pas, et nous sommes heureux d’être là au sein de cette nature si accueillante et apaisante. Bientôt nous apercevons sur le versant en face de nous le village de Sigale que nous devons atteindre.   
Mais sur notre chemin nous croisons un immense tronc d’arbre qui barre à moitié le sentier. Nos amis Jean-Paul, Pierre et Peter furent l’espace de quelques minutes les premiers bucherons en tenue de peau que j’ai eu l’occasion de croiser.Photo m 4
Ils ont essayé en vain de débloquer ce tronc, mais il était bien décidé à rester là où il était.
Ils ont donc scié les branches qui étaient susceptibles d’être dangereuses pour les futurs randonneurs.
Après cette petite pause, nous commençâmes la descente vers le jardin de notre ami Pierre au bord de l’Esteron afin de nous restaurer d’un bon pique-nique.
Le paysage était magnifique, des rivières qui semblaient sortir de pays enchantés et des  prairies verdoyantes n’ayant rien à envier à nos amis Anglais.
Enfin arrives dans le jardin de Pierre , nous nous nous installâmes sur les rives de l’Esteron pour une collation bien méritée et fort agréable, avec le bruit de la rivière comme mélodie de fond. Photo m 5
Mais notre aventure n’était pas encore terminée, nous devions à présent crapahuter jusqu’au village de Sigale tout là-haut, et ce ne fut pas la portion la plus facile à cette heure de la journée où le soleil devint très chaud, et qui plus est à une heure ou la sieste est plutôt de mise.
Nous sortîmes donc casquettes et chapeaux afin de nous protéger de cette chaleur d’été surprenante. La montée fut très rude je l’avoue, fort heureusement le spectacle était tout aussi splendide et nous avons eu le plaisir de croiser 2 ânes qui sont gentiment venus poser pour la photo.
Vers 15h30 nous aperçûmes enfin le village de Sigale, nos amis décidèrent donc de revêtir leur paréos à l’approche de la civilisation.
Nous étions heureux d’être enfin arrivés et d’avoir pu profiter pleinement de cette magnifique  et chaude journée.

M.GUIDO

Photo m 6Photo m 8Photo m 9
Fichier contenant la trace GPX : Roquesteron sigaleroquesteron-sigale.rar (9.62 Ko)


Randonnée avec Visorando

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau