Randonue-libre au nord de Puget-Ville

Samedi 16 avril 2011, le parcours de la randonnée est proposé par Claude et Chantal.

Le rendez-vous est donné à  9 h 30  à Puget Ville. Au programme : 8 à 10 kms et un dénivelé de 400 mètres. Le ciel est bleu mais seulement 10°C pour commencer notre randonnue. Notre petit groupe de randonneurs nus aujourd’hui, se compose de 14 personnes. Il n’y a ni chiens, ni enfants et seulement deux femmes. Allez les femmes, réveillez vous, rejoignez nous…  
Nous formons un groupe très joyeux, à la quête de nouvelles sensations, au sein de la nature… Claude avait très envie de nous faire découvrir les chemins qu’il a l’habitude d’arpenter avec sa femme Chantal. La randonnée a commencé à travers champs  sur les hauteurs du village de Puget Ville. En face de la station de pompage, le signal est donné pour s'habiller en "tenue de peau" et rapidement nous montons le chemin pour atteindre une tour de guet dominant l'immense plaine agricole de la vallée. Une des premières choses que nous avons faîtes a été de chercher la signification du mot : « exsurgence ». Il s’agit en fait de l'apparition à l’air libre, sous forme de grosse source, d’une nappe d’eau souterraine endogène. C’est grâce à Jean-Paul d’Aix,  qui malgré le peu de choses qu’il portait sur lui, avait gardé à portée de main son i-phone, que nous avons pu en connaitre la définition.  Nous avons donc trouvé notre quête du jour…et partîmes à la recherche de cette exsurgence…
Le chemin se poursuit sous une chênaies qui apporte ombrage et fraîcheur jusqu'à de grands chemins carrossables, ou nous croiserons des chasseurs en véhicules et quelques coureurs (un homme et une femme)…
Puis descente jusqu'à la chaussée ou le paréo nous recouvre vite le temps d'une courte traversée pour récupérer le sentier de randonnée un peu plus haut.
Une longue montée nous attend pour atteindre le sommet de la colline, et la découverte d'une clairière nous invite à faire notre pause déjeuner vers 12h30. Un vent léger, quelques nuages,  écourteront cette pause. Les rayons de soleil se font rares et nous devenons vite des demi-textiles pour partager ce déjeuner…
La randonnée se poursuit en descente pour atteindre une ligne de crête surplombant la vallée. Une courte halte nous permet d'aller explorer la fameuse exsurgence quelques mètres plus bas. L’objectif de la journée est atteint : Nous avons trouvé l'exsurgence…

La décision est prise de réduire le temps de marche en empruntant un raccourci à ce niveau, une longue descente  s'ensuit le long d'un sentier caillouteux dans un sous bois de chênes verts.
Nous atteignons rapidement une zone de défrichement en terrasse parsemée de pins d'Alep et un chemin de terre que nous suivons, le temps de croiser trois motos. Nous nous dirigeons à nouveau vers la tour de guet. Et ça y est la randonnue est terminée. Nous devons nous rhabiller et réintégrer  un autre milieu plus conventionnel et strict. Vivement la liberté et le dépaysement que nous retrouverons lors de notre prochaine randonnue ! Profiter de la nature en toute liberté, il n’y a pas mieux…
Pour clôturer cette journée, que nous avons partagée dans la bonne humeur et la convivialité, nous allons boire un verre ensemble dans un lieu où l’on trouve de délicieux gâteaux pour le plus grand plaisir des gourmands…

Merci encore à notre guide du jour : Claude

Texte de Patricia.

Puget-Ville

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau