Randonue au Mont St Martin

  C'est Jean Gerald qui nous fait découvrir le mont St Martin dans l'Estérel à l'ouest de Mandelieu. Nous sommes douze adultes dont 3 femmes, 2 enfants et 2 chiens. Nous avons rendez-vous sur le chemin de Maure Vieil, juste après les tennis. La piste au départ n'est pas très ensoleillé et il y a quelques personnes qui font leur jogging, ce n’est pas le moment idéal pour ce mettre nu. Après la chapelle de Maure Vieil nous prenons un sentier moins fréquenté et surtout plus ensoleillé, quelques un commencent à se dévêtir. Plus haut, la mine de Maure Vieil et ses bâtiments fantômes évoquent l'exploitation intensive des années 60-70, lorsque le gisement de spath-fluor produisait 80 000 tonnes par an, employant jusqu'à 65 personnes. Après la mine la piste se transforme en sentier propice pour que tout le monde se retrouvent en tenue de peau. Le sentier rejoint la piste au-dessus du pont Sarrazin, là nous croisons quatre marcheurs, bonjour, bonjour, apparemment ils ne sont pas choqué par notre tenue. Jusqu'au sommet de mont St Martin il n'y aura personne. Il est midi, mais le sommet ne nous permet pas de tenir tous pour manger, de la par contre on aperçois un gros rocher qui devrai faire l'affaire. Nous nous y rendons, en passant par l'Oppidum. Nous sommes en plein soleil et le temps est magnifique, nous avons de la chance pour un mois de février. 

       

Le repas est toujours très animé et convivial, Jean-Paul et Guy nous font gouter leur pattes de coin, sans pouvoir les départager. Après le repas nous faisons quelques photos à côté du seul mimosa se trouvant près du sommet. Nous sommes tellement absorbés par le réglage de nos appareils que nous sommes surpris quand derrière nous un groupe de personnes nous disent bonjour.

Nous reprenons le sentier vers la piste du sommet Pelet. Sur la piste nous croisons deux VTT et quelques personnes. Arrivés au col des trois Termes, comme nous sommes sur une route goudronnée et que nous risquons de rencontrer plus de monde, nous passons tous un paréo. Nous quittons la piste goudronnée au bout de 500m pour reprendre une piste de terre beaucoup moins fréquenté. Nous allons croiser encore quelques personnes et même un camion de pompiers mais toujours sans aucun problème. Nous quittons la piste a l'endroit marqué sur la carte : les Oeufs de Bouc, pour un petit sentier qui nous mène à un petit lac. Le coin est tellement charmant que nous prenons notre temps pour apprécier ce coin de paradis. La chienne de Fred apprécie beaucoup le bain et nous en fait profiter en s'ébrouant juste à côté de nous.

Il fait tellement bon que l'on à pas envie de partir. Mais tout a une fin et il se fait tard. 

Nous avons passés une journée magnifique dans un endroit privilégié que l'on trouve que sur la côte d'Azur.

JP Guido.

Mont St Martin

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau