Randonue à la Crête de Crémon (04)

Le 26/09/2010. Pour le deuxième jours au centre naturiste de Castillon. J'avais prévu une randonue à la crête de Crémon, mais comme un vent fort a soufflé toute le journée d'hier, avec Jean-Marie nous avons prévu un plan B. Un circuit plutôt dans les vallons pour être protégé du vent. Arrivés sur place le vent est très faible et nous sommes et peu en retard sur notre horaire. Nous voila donc partis pour faire la crête de Crémon. Nous sommes 12 au départ à la station de Vauplane (04). Le sentier qui mène à la crête part à l'endroit où le GR4 quitte la route pour descendre vers Chaudanne. Il pénètre dans une forêt de grands pins, puis au détour d'un virage il ressort au soleil.

Ceux qui ne s'était pas déshabillés au départ profite de la chaleur des rayons du soleil pour se mettre en habit de peau. Ce sentier je l'ai fait plusieurs fois et à différentes saisons, j'avais photographié un Lis Martagon avec mon téléphone mais j'avais oublié de l'enregistrer. Je suis sur de l'endroit où il se trouve, mais le sentier à été nettoyé, surement par des chasseurs et j'ai peur qu'il l'ai coupé avec leur outils.

Mais non ! Il est là Magnifique, mais plus en fleurs.

Nous arrivons sur la première crête (1764m) sous le sommet de la Gourre. Sur la gauche un sentier mène à un petit promontoire d'où l'on peu admirer toute la crête de Crémon. Nous avons passé un petit vallon et nous sommes sur une partie dégagé en face de nous s'élève le Pic de Chamatte, derrière nous le Teillon, au loin le Cheval Blanc. 

                        

                        

De loin la crête parait plate, mais sur place c'est une succession de descente et de montée parfois un peu raide. Il n'y a pas vraiment de sentier, se sont des drailles creusées par les montons. Un cairn magnifique se dresse sur un des points le plus haut de la crête.

                       

Un peu plus loin c'est une vesse de loup géante qui nous interpelle, je n'en ai jamais vu d'aussi grosse, elle a la taille d'un tête (voir la photo). 

On approche de midi, nous nous installons à l'abri du vent. Chacun sort sa spécialité, Anabelle nous a gâté, entre le punch au framboise et le xxxx. Le vin d'ici et l'eau de là. Nous sommes repartis un peu enveloppé ! 

L'après midi, de gros nuages noirs assombrissement le ciel, quelques un se rhabilles d'autres reste nus. Nous avons passé une journée agréable, et nous n'avons rencontré personne même pas un chasseur pourtant nous sommes en plein saison. Je pense que les chasseurs sont beaucoup plus matinals que nous et quand nous arrivons pour 10h, la plupart sont déjà au goustaroun et devant une bonne bouteille de vin.

JP GUIDO

Crête de Crémon

Commentaires (1)

Frangi

Très belle randonnée.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau