Randonue à l’Arpille le 15 janvier 2011

  Eric nous avait donné rendez-vous au col de Bleine pour une randonue ou une raquett'nue en fonction de l’enneigement. En arrivant, nous constatons qu’il ne reste pas beaucoup de neige. Les raquettes sont inutiles et resteront dans les voitures. Un petit vent frais venant du nord pousse Jean-Paul et Eric à chercher un itinéraire plus abrité. En face de nous, l’Arpille offre un grand versant ensoleillé orienté plein sud qui devrait convenir. La décision est vite prise de changer d’objectif.

Nous empruntons la piste de l’Arpille et très rapidement, nous nous retrouvons tous les huit en habit de peau. La piste monte régulièrement. Nous apercevons le village du Mas en contrebas. Peu avant d’arriver au col, nous rencontrons des chèvres qui ne sont absolument pas farouches. Le panorama est magnifique.

Nous ne nous lassons pas d’admirer la chaîne des Alpes enneigée avec ses points de repères Grand Coyer, Mont Saint Honnorat, Mont Mounier, Gélas et bien d’autres ….

 Nous prenons un raccourci, qui nous permet de remplacer un passage à l’ombre sur la piste enneigée par une montée agréable au soleil dans un petit bois. Nous découvrons maintenant les villages de Gars, Briançonnet et la profonde entaille de la clue des Mujouls.

Le sommet est occupé par un petit  bâtiment entouré d’antennes et de panneaux solaires.

 

 

 

 

Nous sommes ici au point culminant du futur Parc Naturel Régional des Préalpes d’Azur.

Nous nous installons en contrebas pour la pause déjeuner qui est comme d’habitude très conviviale. Nous entendons sauter les bouchons des bonnes bouteilles qui vont accompagner notre pique-nique. Des desserts et nous voilà repartis pour la descente dans une ambiance vraiment printanière. Il ne manquait que les fleurs pour colorer cette magnifique journée vraiment bien sympathique qui nous a permis de faire la connaissance de Philippe qui vient de rejoindre notre groupe.

Texte et photos de Jean-Marie

L'Arpille

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau