Rand'eau nu aux gorges de Daluis

Dimanche 30 juillet 2017. Rand'eau nu aux gorges de Daluis

20170730 111216 001Compte rendu circonstancié de la belle balade aux gorges du Dalluis qu’ont effectué les randonneurs nus

Je suis nouveau venu et donc rédacteur obligé de ce compte rendu. je m’exécute avec bonne humeur.
Et c’est ainsi que ce dimanche à 10h00,  Jean Paul, Dominique, André, Anne Marie, Jean francois, Yves, Daniel et Edith et enfin Thierry et le rédacteur de ces lignes se sont retrouvés au pont de la mariée pour vivre ensemble quelques heures de bonheur:

Je suis un peu perplexe: comment m’habiller, pour pouvoir me déshabiller, puis me rhabiller en urgence . J’opte pour un paréo. 
Rapidement en tenue de peau, nous descendons dans une rivière ombragée 20170730 111936puis sur une piste pour rejoindre le Var qui est un peu boueux et vif (quelque orage nocturne peut être), nous l’abordons avec des cordes et sommes rejoints rapidement par un groupe habillé et nombreux qui ne s’émeut pas plus de la sobriété de notre tenue et qui nous dépasse. 
Notre groupe se sépare, Yves et Jean Paul se trouvent un abri à mi chemin alors que le reste du groupe rejoint le groupe habillé (et un peu bruyant) au bord de la cascade de l’amen ou nous nous baignons dans une eau claire et fraiche.
Nous revenons sur nos pas pour rejoindre l’arrière garde et nous restaurer.
Jean Paul nous initie aux joies ancestrales du cataplasme de boue 20170730 125615et le groupe revient au début du canyon certain blancs (voire rouge) certains bronzés, certains gris de boue séchée.
Anne Marie nous a dit qu’elle avait 15 ans, je confirme, son sourire nous l’a dit.
une dernière et longue toilette dans une laune du début et nous rejoignons nos véhicules et revenons à regret à une tenue plus civile.
il ne nous reste plus qu’a boire une bière (et pour cela naviguer en voiture entre 04 et 06 pour trouver enfin et de justesse un bar semi ouvert qui nous a désaltérés.
pour l’auteur de ces lignes; de nombreuses découvertes:

 

  • qu’il est difficile de boire un coup entre 06 et 0420170730 140638
  • que la nudité de groupe passe bien mieux que le nudité individuelle. Quel plaisir de gouter sans crainte le plaisir de sentir le vent sur sa peau
  • que le groupe des marcheurs nus est sympathique, riche de sa diversité, solidaire, et joyeux.
  • que le paréo qui me semblait l’accessoire indispensable à la randonnée est en fait resté tout le temps un élément décoratif de mon sac
  • que les gorges du Dalluis méritent peut être une balade encore plus longue 
  • que je suis impatient de réitérer le plaisir de partager ces moments simples et beaux, naturels et amicaux.

 

Vincent.

Daluis

Commentaires (1)

Bernard26

Bonjour Jean-Paul,
Bonjour Vincent,
et bonjour à tous les autres,
Un titre original "Rand'eau nu …"
Belles photos, un compte-rendu plaisant avec un peu d'humour, un sentiment de joie et de bonheur collectif.
Oui, la nudité de groupe passe bien mieux qu'en solitaire, mais comment le faire comprendre … Jean-Paul en est un ardent défenseur. Que les personnes rencontrées s'inspirent aussi de notre art de vivre nus !
Merci à tous,
Bernard.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau