Maupoil

Randonue au départ de Maupoil

Aujourd'hui nous pensons que des Belges viendraient avec nous faire notre activités favorite: « La Randonue » mais malheureusement ces deux femmes se sont décommandée à l'heure du rendez-vous, malgré notre déplacement à leur caravane. JPG appelle Philippe au téléphone pour le RDV il nous dit « Nous sommes entrain de décharger la voiture devant son chalet ». Nous allons les rejoindre puis nous repartons tous ensemble vers les voitures pour le parking du quartier de « Maupoil » tous le monde s'équipe et le départ est donné.  Nous sommes les quatre mousquetaires : JPG, JPR, ERIC et PIERRE ainsi que Philippe sa fille Pascaline et sa petite fille Émeline de trois ans alors que Mamie Nadine garde bébé.  Nous marchons depuis cinq minutes que les shorts disparaissent dans les sacs, le parcours est très agréable nous enjambons deux torrents et le chemin commence à monter Émeline avance vaillamment au côtés, de sa mère et des deux Jean-Paul. Une petite pause pour donner à boire à Émeline et le reste de la troupe en profite également. Une fois reparti au bout d'un quart d'heure, un sportif descend en courant. L'équipe marche très bien surtout Émeline du haut de ses trois ans. Trois personnes s'échappent dans le passage un peu plus pentu. Arrivés sur le faut plat le groupe se rassemble puis nous nous dirigeons vers le col du Buis. Les sept marcheurs nus traversent la route puis vont s'assoir sur l'herbe tendre et entre les nombreuses bouses.  Il est 12H30 et nous sommes affamés la pause est obligatoire. Au milieu du repas un patou vient nous voir accompagné de trois chevaux et de leurs cavaliers. La cavalières nous dit : profitez bien du soleil ça ne va pas durer ! Le repas se passe en partie sous le soleil puis très vite les nuages nous cache notre astre préféré. A la fin des agapes, Daniel et Vicky arrivent pour le café. Subitement une rafale de vent arrive et nous indique que l'orage n'est pas loin. C'est l'heure du départ une partie redescend en voiture et cinq autres randonnueurs décident de terminer à pieds. Après 200 mètres sur la route le chemin se dessine sur la droite. Le parcours reprend en sous bois puis nous arrivons à la ferme bergerie de Notre Dame d'Amirat. Le bâtiment est encore structuré puis en s'éloignant nous sommes subjugué par la beauté grandiose du site, c'est à tomber parterre. Dans le bas de la prairie nous passons un petit col qui nous permet de continuer la descente vers Maupoil. L'orage se fait entendre au loin, il est temps de rentrer. Dix minutes avant l'arrivé nous avons le plaisir de voir et de photographier une harde de chevreuil. Nous sommes dans les voitures depuis cinq minutes lorsque la pluie tombe sur la route. Nous l'avons échappé belle!

Vicky et Pierre.