Bourguet

Randonue à la Montagne de Beysse (18 juin 2011)

A qui appartient ce bel écusson ?

A Jean-Paul, le président des Randonneurs Nus de Provence.

Il a consacré plusieurs semaines de ses congés pour se former et obtenir brillamment (major) le Brevet Fédéral d’Animateur de Randonnée Pédestre. Ce fut une occasion de nous faire connaître et reconnaître.

Bravo Jean-Paul d'arriver à intéresser le milieu de la randonnée classique à nos activités !

Nous avons rendez-vous au Bourguet, petit village de 24 âmes, situé aux confins du Var et des Alpes de Haute-Provence. Nous partons de la chapelle Sainte Anne,qui aurait été construite par les Templiers au 12ème siècle, et après quelques minutes de marche, nous retirons les habits superflus.

Nous rejoignons rapidement un petit lac que nous longeons avant d’emprunter un sentier de chasseurs qui monte rapidement à un petit collet. Là, le sentier principal disparaît au profit de plusieurs sentes embroussaillées. Jean Paul nous avait prévenus que certains sentiers avaient disparu au fil des éditions des cartes IGN.

Après quelques hésitations et de nombreux coups de sécateurs, nous rejoignons une bonne piste beaucoup plus avenante.

 

Un peu plus loin, nous découvrons un sentier qui nous conduit au lieu de notre pique nique par un cheminement particulièrement agréable en sous bois.

 Après un déjeuner pris dans un cadre enchanteur, à l’ombre, au frais, le tout agrémenté par le chant des oiseaux, nous devons nous rhabiller, c'est-à-dire mettre nos chaussures, pour poursuivre notre randonue.

Bientôt nous apercevons au loin dans la falaise de la Montagne de Robion la Chapelle troglodytique de St Trophime, restaurée récemment (Cela pourrait-être l’objectif d’une prochaine randonue !).

Nous arrivons rapidement aux ruines vertigineuses du Castrum de Soleils.

Il s’agit d’une ancienne place-forte bâtie au sommet du rocher de la Forteresse. La vue plonge sur le château de Valcros, un autre site templier.

D'autres photos aériennes sont disponibles sur le site Patrimages

Nous poursuivons par un agréable sentier en balcon et quelques ravines qui nous permettent de rejoindre le village du Bourguet.

Après être restés nus plus de 8 heures, nous rejoignons l’auberge du village pour apprécier bières fraiches et glaces tout en rêvant à de prochaines randonues dans cette région sauvage et extrêmement peu fréquentée.

 

Texte de Jean-Marie avec l’aide d’Elisabeth