Bain du nouvel An 2015

Dimanche 11 janvier : Les naturistes dans le bain et contre le terrorisme à Fréjus. Voir l'article de VarMatin.

Les naturistes dans le bain

À l'appel de la Fédération Française de naturisme et de l'association des randonneurs nus de Provence, ils étaient une quarantaine à se plonger dans la grande bleue pour leur traditionnel bain du nouvel an.
À poil, évidemment, mais solidaires avant tout. Car cette première réunion de l'année était placée sous le signe de l'hommage aux victimes, de la liberté d'expression et de la liberté tout court, n'acceptant ni le fanatisme, ni la violence.
Ces passionnés de la nature et protecteurs de l'écologie militent pour le vivre ensemble, sans racisme et sans discrimination, en paix et en harmonie. Leur prochain rendez-vous est d'ailleurs fixé fin mars à l'occasion du nettoyage de la plage avec la « Surfrider foundation ».
Défenseurs de l'environnement
« On est des défenseurs de l'environnement. On démystifie le nu dans tous les sports et on fait des randonnées nues tous les week-ends »,a souligné Jean-Paul Guido, président des randonneurs nus de Provence.
« Aujourd'hui, c'est le bain, un rassemblement d'amitié, avec partage de la galette des rois après un pique-nique mis en commun. Des journées sans maillot seront organisées aussi au printemps sur cette plage, la seule du secteur »,renchérissait Roger Banchereau, responsable national.
Cette partie de la plage de Saint-Aygulf, à Fréjus, « les Esclamandes », située à l'embouchure de l'Argens, a, en effet, été reconnue naturiste par arrêté municipal de François Léotard en 1977. Deux cents mètres délimités par des panneaux qui offrent la possibilité au public de laisser libre cours à cette philosophie de vie en communion avec la nature, « gage de santé, plaisir et bien-être ».
« Cette plage est l'unique endroit jusqu'à la frontière italienne. De l'autre côté, il n'y a rien avant Grimaud et Ramatuelle. Les gens viennent donc de loin et les vacanciers choisissent Fréjus pour cette plage des Esclamandes où on a le droit d'être nu. L'été, on est 2 000 sur ces 200 m », ajoutait Roger Banchereau après un discours émouvant.
La nudité oblige au respect des autres
« Charly hebdo ne mourra pas contrairement à la prédiction de ses assassins… Nous veillerons à ce que la liberté d'expression revive en portant toujours plus haut la fierté de votre sacrifice »…Avec un clin d'oeil à Cabu qui avait réalisé un magnifique dessin réservé aux naturistes parisiens qui réclamaient, en 2006, une plage sur la rive gauche de la seine.
« La pratique de la nudité en commun oblige au respect de soi et des autres. Elle fait partager un climat de compréhension, d'acceptation de l'autre et de ses différences. Elle facilite les échanges égalitaires et gomme les origines sociales. Ce mouvement familial éduque à une vie d'équilibre, d'épanouissement et de découverte ».
Jocelyne JORIS (jjoris@nicematin.fr)

Bain

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau